Si vous vous intéressez un peu au yoga, il y a une chose à faire au moins une fois dans sa vie : le Festival de yoga 3HO. C’est le plus grand festival de Kundalini Yoga en Europe. Un festival international pour lequel des gens viennent du Japon ou de l’Australie. Et la bonne nouvelle c’est que ça se passe en France.

Pour me rendre au festival de Yoga :

Départ aux aurores en gare de Toulouse et en direction de Blois.

Il fait beau, j’ai mon sac à dos bien rempli, un bouquin pour la route et l’esprit encore un peu embrumé.

Le voyage commence bien mais ma première correspondance finit par prendre 25mn de retard.

Avec ça, je suis sûr de rater la deuxième correspondance et donc, la navette du festival.

Mais étrangement, je ne suis pas inquiet.

Je commence juste à réfléchir aux différentes solutions possibles. Je décide ensuite d’aller voir le contrôleur pour l’informer de ma situation.

Puis le temps reprend son cours, jusqu’à ce qu’arrivant aux abords de la gare, il ressurgisse pour m’annoncer, tout content :

« C’est bon ! Votre correspondance a aussi 30mn retard, vous allez l’avoir ! ».

L’arrivée en gare de Blois et le trajet vers le site du festival

Je finis donc par arriver à Blois, avec plus de 30mn de retard. Et là, ho surprise : quelqu’un accueille les festivaliers et nous oriente directement vers… la navette (il y en a toutes les heures en fait !)

Je me retrouve donc au beau milieu d’un tas de gens enthousiastes, dont bon nombre sont habillés en blanc, certains avec des turbans.

Pendant le voyage je fais connaissance avec des françaises accompagnées d’une allemande et d’une espagnole. Mais je repère aussi deux japonais, des indiens et un professeur de yoga américain.

La semaine promet d’être internationale !

L’esprit du yoga Kundalini

Je trouve que cette petite péripétie décrit assez bien l’esprit qu’on retrouve dans le Kundalini Yoga :

  1. Accueillir l’expérience comme elle se présente ;
  2. Faire confiance ;
  3. Agir.

Mon arrivée au festival de yoga 3HO

Le festival se déroule sur le domaine du château de Fondjouan (en Sologne), bordé de deux lacs et au cœur d’une belle forêt.

Une fois débarqué, je rejoins mon vieux pote William pour poser nos tentes.

C’est lui qui m’a fait découvrir le Yoga Kundalini il y a quelques années.

Maintenant, il l’enseigne à Paris (retrouvez le sur sa page Facebook Iam will).

Petite astuce :

Allez poser votre tente sur les berges du deuxième lac, situé derrière le château. C’est encore plus joli et surtout, plus tranquille (il va y avoir près de 3000 personnes).

N’oubliez pas de vous enregistrer !

Déjà, cela permet d’obtenir son bracelet de festival, sans lequel on ne peut pas faire le Tantra blanc (je vous explique ce que c’est un peu plus bas).

Mais l’enregistrement, c’est aussi le moment de choisir son Seva.

Qu’est-ce que le Seva?

C’est le « service désintéressé »

C’est donc le moyen par lequel on contribue tous à la vie de tous.

N’oubliez pas qu’on va vivre en pension pendant 7 jours dans un grand village.

Et c’est d’autant plus important que dans la voie du Yoga, le Seva est considéré comme un aspect à part entière de la démarche (de travail sur soi).

« L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres – qualités à la portée de toutes les âmes – sont les véritables fondations de notre vie spirituelle ». – Yogi Bhajan

Comment fonctionne le Seva ?

On nous inscrit sur la liste de l’activité que l’on a choisie et on a plus qu’à se rendre à la première session. Par exemple, avec mon pote William, on faisait les pastèques les années précédentes. Mais cette année, on s’est inscrit à la découpe des légumes.

Une petite anecdote à propos du Seva.

Je trouve assez marrant de remarquer, qu’au fil du temps, différentes nationalités se sont réparties selon certaines activités.

Par exemple, les Espagnols ont tendance à aller faire la cuisine et à servir le repas, les allemands vont plutôt faire le ménage ou la découpe des légumes.

Et les français ?

Hé bien jusqu’à maintenant, ils s’occupaient de la découpe des pastèques

Bien sûr on peut s’inscrire à n’importe quel Seva, on est toujours bien accueilli.

festival de yoga 3HO

Le festival de yoga 3HO, un festival qui incarne l’esprit du Yoga

Une matinée au festival de Yoga 3HO

Les plus motivés commencent avec la Sadhana à 5h du matin (c’est la cérémonie rituelle dans la voie du yoga) mais bien sûr, rien n’est obligatoire. Chacun son rythme.

Ma première Sadhana au festival de yoga

C’était il y a trois ans.

Réveillé à 4h30, je suis interpelé par des airs lointains et des chants mystérieux. Je me rends progressivement compte que ce sont des musiciens qui nous encouragent à nous lever.

Vaguement réveillé, j’arrive malgré tout à m’extraire de ma tente.

Équipé de mon tapis, d’une couverture en laine, d’un pull et de quelques autres affaires, je longe le lac (au bord duquel est planté ma tente), puis traverse la forêt et m’intègre progressivement au flux des pratiquants, guidé par la musique.

5h du matin, le début de la Sadhana

Elle a lieu dans la prairie, devant la scène, où sont installés les musiciens.

On commence avec la récitation du Japji Sahib, suivi de mantras.

Le Japji Sahib est un poème mystique du 16èmeSiècle qui fonde la spiritualité Sikh.

Pas besoin d’être croyant pour ressentir la puissance de ces chants issus de la profondeur des âges.

Vient ensuite la pratique (une heure de yoga).

Elle commence sous la voûte étoilée et se termine avec le soleil levant, par une profonde relaxation.

À l’issue de la relaxation on pratique cinq chants, reconnus pour leurs propriétés vibratoires (yoga du son).

On termine vers sept heures du matin après une méditation chantée.

Pour en savoir plus sur la Sadhana dans le Yoga Kundalini, je vous recommande ce lien(du site ekongkar.yogadédié au Yoga Kundalini et qui est très bien fait !).

Le yoga des légumes

Bon, j’avoue que cette année (c’est la 3ème), je n’ai pas commencé la journée par la Sadhana mais avec la découpe des légumes (mon Seva) !

C’est une autre façon de faire du yoga.

Comment ça se passe ?

On se retrouve à 6 heures du matin un jour sur deux.

Nous sommes une quarantaine, guidé par une sorte de manager (super marrante !) qui est là pour organiser le travail.

Et c’est parti pour la découpe… pour 3000 personnes, dans la joie et la bonne humeur !

On vient d’Allemagne, du Portugal, du Japon, d’Autriche, d’Espagne, etc.

On fait connaissance autour de la table.

Le 3hO festival, un esprit d'équipe !

Le 3hO festival, un esprit d’équipe ! (ps : je trouvais cette photo super mais je n’ai pas réussi à contacter toutes les personnes présentes sur la photo, alors faites moi signe si besoin)

Surprise vers 7h du matin :

Les musiciens de la Sadhana nous rejoignent avec leurs guitares (flûtes et autres) pour nous encourager !

L’ambiance s’échauffe, on chante. Ça fait du bien.

Franchement, je crois que n’ai jamais pris autant de plaisir à couper des légumes.

À 8h30, le petit déjeuner du Yogi

On le sert dans la prairie, sous les arbres, devant le château. Au menu, un bouillon avec légumes (patates, oignons) gingembre, fenouil, curcuma. En bonus, des bananes et des oranges.

Clairement, c’est assez éloigné de mon petit déjeuner habituel, mais j’aime bien cette recette ayurvédique.

Une petite astuce :

Découpez vos bananes pour les mettre dans la soupe, c’est excellent, en plus d’adoucir le côté épicé du breuvage.

À 9h30, c’est le Missel du yoga festival

Le Missel permet de se rencontrer en petit groupe de festivaliers. Il est dirigé par un animateur.

C’est l’occasion de faire connaissance, d’avoir les infos du festival et poser des questions. On y pratique aussi quelques petits exercices de groupe, histoire de se dérider.

Parfait pour découvrir l’esprit du festival, se familiariser avec le fonctionnement et rencontrer du monde.

Les ateliers du festival

Les ateliers du festival

À 11h, l’atelier du matin (le workshop) :

Alors les ateliers, ce n’est pas ça qui manque au 3HO Festival !

Pour chaque session, il y en a plus d’une dizaine (en même temps !), avec une grande variété de thèmes. La plupart des thèmes sot traités sous un angle théorique et pratique, (exercices, Kryas, méditations, etc.).

Par exemple :

  • Yoga pour les addictions ;
  • Nutrition et détox du Yogi
  • Découvrir son courage ;
  • De la dualité à l’unité ;

Mais on retrouve aussi :

  • Des Bains sonores ;
  • Du Chant (il y a même une chorale) ;
  • Du Yoga du rire ;
  • De Méditation ;

Ou encore :

  • Humanologie;
  • Enseignements divers (par de vieux sages à la longue barbe blanche et au regard vif),

Et il y a encore bien d’autres thèmes à découvrir.

L’atelier que j’ai choisi cette année pour le festival de yoga

J’ai voulu tester l’atelier de Jai Jagdeesh.

Musicienne, en plus d’être enseignante, elle enveloppe le cours de sa voix, qu’elle accompagne à l’harmonium. Entourée de son frère et de son père à la guitare (un des premiers élèves de Yogi Bahjan !) elle propose un voyage lumineux, plein d’émotions, saupoudré de quelques notes d’humour et d’autodérision.

L’après-midi et la soirée du plus grand festival européen de Kundalini Yoga

Je ne vous cache pas que l’après-midi est tout aussi remplie que la matinée.

14h, le cours de Yoga sous la Bigtop

On se retrouve à 700, 800 dans la grande tente pour une séance de Kundalini Yoga avec un enseignant d’envergure internationale.

festival-de-Yoga-kundalini

Le festival de Yoga kundalini 3HO, sous la bigtop

Pour ceux qui ne connaissent pas trop le Yoga Kundalini

Le Yoga Kundalini travaille beaucoup sur la base de mouvements répétés, associés à des techniques de respiration. Le tout est souvent complété par des mantras que l’on chante.

Classiquement, chaque séance commence par un échauffement, suivi d’un Krya, d’une relaxation profonde, pour finir avec une méditation.

Un Krya est une série d’exercices conçus pour produire un effet particulier sur le corps, les émotions, le mental.

Par exemple, il existe des kryas pour travailler sur le nettoyage du foie ou du système lymphatique, tout autant que pour travailler l’ouverture du cœur ou se libérer de ses peurs.

Chaque séance de yoga est donc orientée vers un but précis.

Pour ma part j’aime cet aspect pragmatique, mais aussi le côté « punchy » (qui fait parfois bien transpirer) du Kundalini Yoga.

Mais la douceur est aussi au rendez-vous dans ce Yoga, dont les facettes sont bien évidemment multiples.

En savoir plus sur le Kundalini yoga :

Ce yoga s’inscrit dans une approche holistique (corps ; esprit ; énergie).

Dans chaque cours, on essaie donc d’agir sur ces trois niveaux.

C’est pourquoi il ne vous conviendra pas si vous n’êtes pas un peu curieux ou ouvert à ce type d’approche.

Pour autant, il n’est pas du tout nécessaire d’être croyant ou religieux pour pratiquer le Yoga Kundalini.

En effet, le principe reste de se libérer de ses conditionnements (physiques, mentaux, émotionnels), afin de faire évoluer sa santé et sa personnalité dans un sens positif, en somme : s’élever spirituellement.

Et je dois admettre qu’en tant que psychologue, j’ai été surpris par la puissance de ce yoga qui pour moi, a clairement des vertus thérapeutiques.

A 16h, la pause repas qui « booste » le yoga

Après le traditionnel mantra « Sat nam », chanté à près de 3000 en chœur, assis dans la prairie (ça vaut le détour), le fameux Kitshuri est servi (photo).

Ce repas, à base de lentilles et de haricots mungo, est servi avec une sauce à l’ail aux oignons et au gingembre.

Effet détox garanti !

Astuce :

Réservez à l’avance un espace sous les arbres (avec un tapis par exemple) car il y a de plus en plus de plus de monde… et pas toujours assez de place à l’ombre.

La Mono-diète du festival de Yoga : un régime ayurvédique

Cette mono-diète du festival a été conçue par Yogi Bhajan en vue de favoriser la pratique du Yoga.

Mais ce n’est pas tout.

Elle opère véritable « nettoyage » et prépare au Tantra blanc.

Les ateliers de l’après-midi.

C’est la même chose que pour le matin.

festival-de-Yoga-kundalini-3HO

Les ateliers du festival de Yoga kundalini 3HO

Je ne vous cache pas qu’après l’année que je viens de passer, j’y suis donc allé tranquille. En effet, l’ambiance était pour moi à la récupération.

Le voyage sonore (au gong et autres instruments vaporeux) allongé dans l’herbe, à l’ombre de la forêt, m’a donc parfaitement convenu.

Le Yoga du soir et la méditation de guérison

L’après-midi se termine avec le yoga des enfants, la distribution (gratuite) de thé épicéet degolden milk.

Le golden milk est un lait (animal ou végétal) aux épices (poivre et curcuma). Il est utilisé comme un remède dans la médecine traditionnelle ayurvédique.

Ps : La médecine Ayurvédique est aujourd’hui reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Vient ensuite le Yoga du soir (doux et tranquille).

Enfin, ceux qui le veulent, forment le grand cercle pour la méditation de guérison.

On la pratique en chantant un mantra, guidé par un enseignant, depuis la scène.

Astuce :

Faites l’expérience de vous allonger au milieu du cercle et de simplement accueillir les vibrations qui se dégagent tout autour de vous.

Et une dernière chose.

J’ai oublié de vous dire que le village (les boutiques) est ouvert à partir de 17h mais aussi que toutes sortes de massages et des soins sont disponibles pendant la journée (là c’est payant par contre).

Une soirée au festival, dans les environs de Blois

Franchement, même si l’envie d’aller se coucher direct est bien là, ça vaut le coup de traîner un peu dans l’herbe avec son golden milket de profiter des concerts.

Pour ma part, j’apprécie vraiment de me laisser porter par la musique, en observant du coin de l’œil la multitude des silhouettes blanches enturbannées, qui déambulent nonchalamment, à la lumière des lampions et des boutiques.

Voilà pour la soirée.

Nous avons vu ensemble une journée type au festival 3H0.

Alors bien sûr, je ne vous ai pas tout dit. Il y a encore pas mal de choses que je vous laisse découvrir sur place.

Mais je ne peux pas faire l’impasse sur le Tantra Blanc.

Le cercle de guérison du festival 3HO

Le cercle de guérison du festival 3HO

Qu’est-ce que le Tantra Blanc ?

Le Tantra Blanc est une pratique issue du tantrisme, qui est lui-même une pratique hindoue ancestrale.

On le pratique dans le Kundalini Yoga, mais pas uniquement.

De ce que j’en comprends, le but du Tantra Blanc est le nettoyage de l’inconscient, en vue d’une élévation spirituelle (transformation intérieure).

Pour moi c’est le cœur du festival.

Il dure trois jours entiers et consiste en des postures que l’on pratique à deux (on reflète ainsi les polarités masculines et féminines), en chantant des mantras, souvent les yeux dans les yeux.

Et pour être franc, après deux Tantras Blancs complets (2×3 jours), j’aimerais vous dire que ça été pour moi :

  • Une expérience humaine d’une intensité et d’une profondeur que je n’avais pas connue auparavant ;
  • Une expérience de dépassement de soi, de mes propres limites, à un point que je ne pouvais pas imaginer (source d’une grande satisfaction) ;
  • Mais que ça a aussi été transformateur (c’est clairement efficace au plan thérapeutique).

En tant que psychologue :

Je n’ai aucun problème à dire que trois jours de Tantra blanc, ça vaut largement des années de psychothérapie à l’ancienne (du type psychanalyse par exemple).

Alors attention :

Je ne parle pas ici des méthodes de psychothérapie modernes, dont l’efficacité n’a rien  à voir avec ce qui se pratiquait communément à la fin du 20ème siècle.

Si vous avez des questions sur ce sujet, vous pouvez jeter un œil à cet article sur les thérapies brèvesou celui-ci sur les différents types de psychothérapie.

Bon, j’aimerais vous parler plus du Tantra Blanc, mais cela mérite un article à part entière.

Alors faites-le moi savoir dans les commentaires si ça vous intéresse. Je me ferai un plaisir de partager sur ce sujet.

La sortie du Tantra Blanc au 3HO festival près de Blois

La sortie du Tantra Blanc au 3HO festival près de Blois

Une dernière chose importante à propos du festival de yoga 3HO…

Je voudrais juste dire un mot à propos de l’organisation du festival.

Elle est tout simplement en béton.

En effet, en plus des ateliers, spectacles et événements divers, près de 3000 personnes vivent ensemble en pension complète, préparent, servent et partagent des repas communs, font chaque jour la vaisselle, l’entretien des sanitaires et des lieux collectifs, mais aussi la distribution de pastèque, de thé et de golden milk.

Mais ce n’est pas tout.

Il y a camp pour les enfants (où ils sont pris en charge par des animateurs), afin de libérer les parents qui le souhaitent. Les adolescents peuvent eux aussi participer à des activités (notamment des sorties).

Tout cela est réalisé à partir d’un noyau dur d’organisateurs, épaulés par des volontaires du Seva (dont une bonne part débarque chaque année).

Et franchement, je trouve ça beau. Alors, bravo à l’organisation.

Voilà ce que j’avais à vous dire sur le festival de yoga 3HO.

Mais au fait, pourquoi ce festival s’appelle « 3HO » ?

C’est que l’organisation dépend de 3HO, qui est une ONG internationale, crée par Yogi Bhajan et ses premiers élèves il y a 40 ans.

3HO, cela veut dire « Healty, Holy, Happy Organisation”

Son but est de contribuer à la diffusion du Yoga Kundalini  dans le monde et d’assurer la formation des enseignants.

Elle est également reconnue pour ses programmes de désintoxication sans substitut (programme 3HO).

Si vous voulez en savoir plus voici le lien vers le site du festival.

Pour conclure à propos de ce festival de yoga, je vous dire que…

Cet article n’est pas du tout sponsorisé par le festival (ou par qui que ce soit).

J’avais simplement eu envie de partager cette expérience avec vous, pour laquelle je suis, vous l’aurez remarqué, enthousiaste.

C’est que ce festival et plus largement, le Kundalini Yoga, m’ont beaucoup apporté. Je souhaitais donc leur rendre hommage.

Alors n’hésitez pas à partager vous aussi vos impressions ou à donner votre avis dans les commentaires !

Cela permettra à ceux qui n’ont pas encore testé de se faire une idée encore plus précise.

Et qui sait, peut-être qu’on se croisera un de ces quatre au festival 😉 !

Moi et mon pote william (Iam Will sur facebook), au festival 3HO

Moi et mon pote William (Iam Will sur facebook), au festival 3HO près de Blois

Ha et j’allais oublier.

Si vous voulez découvrir le Yoga Kundalini, j’ai rencontré deux enseignants sympas : Guruka Kaur à Angers et Jujhar Kaur à Genève (je vous ai mis les liens au cas où). Et bien sur vous pouvez toujours passer au Dharamsal Yoga à Toulouse.

Cet article vous a plu ou vous pensez qu’il peut intéresser quelqu’un ?

Alors n’hésitez pas à le partager (surtout à des amis qui n’y sont pas encore allé) et à laisser un petit commentaire (ça fait toujours plaisir !).

Enfin, vous voulez en savoir plus sur le Yoga Kundalini, j’ai aussi écrit cet article : Un moyen de développement personnel puissant : le Kundalini Yoga.

À bientôt !

Karim

 

Crédit photo

Le festival de yoga 3HO, un festival qui incarne l’esprit du Yoga (site d’origine de la photo)

Les ateliers du festival de Yoga kundalini / Le Tantra Blanc en Yoga Kundalini : site 3HO

Photos personnelles